Archives par mot-clé : K Love

K Love, presse et vernissage

CSC Fossé des Treize Strasbourg du 29 novembre au 24 décembre 2011

K Love, reflet Karim TATAI StrasbourgLors de l’accrochage des photos pour l’exposition, pendant la pose de midi, des jeunes des écoles environnantes viennent manger au centre socio-culturel…

Ils circulent parmi les photos déjà installées.

Un groupe d’adolescents s’approche de la photo où l’on voit Karim prendre un coeur en photo… Continuer la lecture de K Love, presse et vernissage

Impressions, deux ans après

Novembre 2011
L’exposition K LOVE s’est imposée toute seule, en voyant le dossier « cœurs » s’emplir quotidiennement de tous ces cœurs glanés dans la ville…

coeur enfermé exposition K Love karim TATAO StrasbourgComment parler d’amour, comment rencontrer l’autre, comment comprendre les subtilités d’une relation quand on est un jeune homme de 25 ans avec un handicap mental, que vous ne maîtrisez pas le langage et encore moins le langage non verbal, et que votre monde imaginaire est encore confondu avec le monde réel…

 

« C’est toi la fille qui fait tomber tous les garçons amoureux ? Est-ce que tu crois que cela pourrait m’arriver à moi aussi ? » Continuer la lecture de Impressions, deux ans après

K Love

L’exposition « K LOVE » a eu lieu au CSC Fossé des Treize

DU 29 NOVEMBRE AU 24 DECEMBRE 2011

 
« C’est toi la fille qui fait tomber tous les garçons amoureux ? Est-ce que tu crois que cela pourrait m’arriver à moi aussi ? »

Après « Regard brut sur Venise » en septembre 2009, « Des Machines et des Hommes » en octobre 2010, « Traces d’hommes » en août 2011, Karim TATAÏ nous propose sa nouvelle exposition au CSC du Fossé des Treize, « K Love ».

Le coeur qui pleure Karim TATAI Strasbourg Exposition K Love
Le coeur qui pleure Karim TATAI Strasbourg

Depuis la St Valentin, Karim TATAÏ glane les cœurs épanchés des autres…
Il nous entraîne dans sa quête solitaire et maladroite de l’amour impossible….. mais nous ramène aussi à notre propre quête !

Coeurs objets, coeurs gravés, coeurs commerciaux, coeurs dessinés, hachurés ou peints, coeurs effacés par les intempéries, le temps ou peut-être par la main même de celui ou celle qui les avaient tracés, coeurs oubliés…. Continuer la lecture de K Love