Tous les articles par Karim TATAI

La photographie pour dépasser son handicap. Photographe de l’instant fugace ou de l’invisiblement banal, Karim TATAÏ, à travers ses clichés, nous invite à revisiter les paysages ré-enchantés de notre quotidien.

Impressions, deux ans après

Novembre 2011
L’exposition K LOVE s’est imposée toute seule, en voyant le dossier « cœurs » s’emplir quotidiennement de tous ces cœurs glanés dans la ville…

coeur enfermé exposition K Love karim TATAO StrasbourgComment parler d’amour, comment rencontrer l’autre, comment comprendre les subtilités d’une relation quand on est un jeune homme de 25 ans avec un handicap mental, que vous ne maîtrisez pas le langage et encore moins le langage non verbal, et que votre monde imaginaire est encore confondu avec le monde réel…

 

« C’est toi la fille qui fait tomber tous les garçons amoureux ? Est-ce que tu crois que cela pourrait m’arriver à moi aussi ? » Continuer la lecture de Impressions, deux ans après

K Love

L’exposition « K LOVE » a eu lieu au CSC Fossé des Treize

DU 29 NOVEMBRE AU 24 DECEMBRE 2011

 
« C’est toi la fille qui fait tomber tous les garçons amoureux ? Est-ce que tu crois que cela pourrait m’arriver à moi aussi ? »

Après « Regard brut sur Venise » en septembre 2009, « Des Machines et des Hommes » en octobre 2010, « Traces d’hommes » en août 2011, Karim TATAÏ nous propose sa nouvelle exposition au CSC du Fossé des Treize, « K Love ».

Le coeur qui pleure Karim TATAI Strasbourg Exposition K Love
Le coeur qui pleure Karim TATAI Strasbourg

Depuis la St Valentin, Karim TATAÏ glane les cœurs épanchés des autres…
Il nous entraîne dans sa quête solitaire et maladroite de l’amour impossible….. mais nous ramène aussi à notre propre quête !

Coeurs objets, coeurs gravés, coeurs commerciaux, coeurs dessinés, hachurés ou peints, coeurs effacés par les intempéries, le temps ou peut-être par la main même de celui ou celle qui les avaient tracés, coeurs oubliés…. Continuer la lecture de K Love

Impressions, un an après

Novembre 2010

Attendre un enfant, c’est se projeter dans l’avenir, échafauder une vie, des rêves, des possibles probables et puis l’enfant paraît...
Exposition des Machines et des Hommes 8 Karim TATAI StrasbourgPendant 6 ans, Karim adolescent a été en groupe « d’observation ». Nous avions l’espoir de le voir au moins aller en CAT à défaut de pouvoir occuper un emploi protégé. Et puis le couperet est tombé : « groupe « occupationnel ». Si nous avons eu du mal à accepter ce « verdict », Karim l’a refusé avec fureur et détermination. L’exposition de l’an dernier a transformé les possibles et a permis de rêver un futur. Continuer la lecture de Impressions, un an après

Des machines et des hommes, presse et vernissage

Comme pour l’exposition de Venise, tout est passé très vite malgré les longues préparations.

_REN8333Par contre, ce n’était pas 3000 photos qu’il fallait trier,… moi, je les trouve toutes bien, alors pour choisir….

Et le jour venu, ils étaient tous là, les amis, les connaissances, les inconnus aussi, la télé, les journalistes…. Continuer la lecture de Des machines et des hommes, presse et vernissage

Des machines et des hommes

L’exposition a eu lieu à Strasbourg :

DU 9 AU 19 NOVEMBRE 2010

CSC du Fossé des Treize
CIARUS
Chambre des Comptes d’Alsace
Rue du Faubourg de Pierre

Le retour du héros
Le retour du héros

De septembre 2009 à juillet 2010, Karim TATAÏ a suivi les réaménagements de la rue du Faubourg de Pierre, sa rue.
Rien n’échappe à son regard, de nouveaux panneaux, une tranchée, un plot déplacé, une pelle mécanique en action ou à l’arrêt, la pause des ouvriers, le quotidien d’une rue en chantier.
Le jeune homme de 24 ans est handicapé mental. C’est sa deuxième exposition. Continuer la lecture de Des machines et des hommes

impressions : attendre un enfant

Novembre 2009

Attendre un enfant, c’est se projeter dans l’avenir, échafauder une vie, des rêves, des possibles probables et puis l’enfant paraît…
bambous jardin botanique Karim TATAI StrasbourgVous avez 25 ou 30 ans, peut-être plus, peut-être moins… Il ressemble à tous les autres enfants, sauf que celui là, vous vous en sentez responsable, vous êtes sa mère ou son père… Vous ne voyez pas tout de suite qu’il n’est pas comme les autres, ce n’est pas toujours évident à la naissance… Cela vient doucement…
Il est plus malade qu’un autre, il est hospitalisé souvent, il ne grossit pas, ne s’assoie pas, ne marche pas, ne parle pas au même âge que les autres…

Les retards s’accumulent. Les médecins ne savent pas... Continuer la lecture de impressions : attendre un enfant

Regard brut sur Venise

L’EXPOSITION DE PHOTOS « REGARD BRUIT SUR VENISE » a eu lieu

DU 20 SEPTEMBRE AU 10 OCTOBRE 2009
Dans les vitrines du faubourg de Pierre à Strasbourg
DU 29 SEPTEMBRE AU 10 OCTOBRE 2009
Au centre socioculturel du Fossé des Treize

Ces clichés sur Venise sont les deux côtés d’un miroir.
Le côté policé, dans lequel chacun évolue avec l’assurance des certitudes, est exposé au faubourg de Pierre, visible de la rue…
… celui où tout se mélange, tout est sans dessus dessous est à découvrir à l’intérieur du centre socioculturel.

costume-rose Karim TATAI Strasbourg Continuer la lecture de Regard brut sur Venise